Garanties Cyberrisques d’AFM

Cyberrisques

Solutions en cyberrésilience

Solutions en cyberrésilience

Les solutions en cyberrésilience allient évaluation, ingénierie et transfert du risque pour accroître la résilience de votre entreprise.

Chez AFM, nous comprenons l’inquiétude grandissante des dirigeants d’entreprises de taille intermédiaire face aux cybermenaces. Nous avons donc adapté la police proVision® pour qu’elle tienne compte des nouveaux défis que posent les cyberrisques.

La police d’assurance proVision offre une garantie complète contre les cybermenaces les plus courantes, comme l’introduction de virus et de programmes malveillants, les attaques par déni de service et les événements entraînant l’interruption des services de données. Elle considère les données comme des biens assurés. Les pertes ou les dommages matériels couverts affectant ces biens comprennent leur destruction, distorsion ou altération, qu’elles soient causées par des risques classiques ou des virus.

Les cyberrisques augmentent rapidement et n’épargnent aucun secteur d’activité. AFM propose donc à ses partenaires une garantie complète pour protéger et sécuriser leurs activités.

La garantie cyberrisques et les puissants outils d’évaluation et de réduction des risques ont donné naissances aux solutions en cyberrésilience. En tant que membre du groupe FM Global, AFM adopte la même approche pour les cyberrisques que pour tout autre risque : une approche fondée sur la recherche, l’ingénierie et la souscription. La composante ingénierie des solutions en cyberrésilience est notre outil d’évaluation des cyberrisques, qui examine les expositions potentielles dans trois domaines d’importance : la sécurité physique, la sécurité de l’information et les systèmes industriels de commande-contrôle.

Programme malveillant

La police proVision d’AFM considère les données comme des biens assurés. Vous êtes donc couvert en cas de destruction, de distorsion ou d’altération de données causés par un virus. Les garanties couvrent les frais de réparation, de remplacement ou de restauration des données, les frais de protection temporaire des données contre des dommages supplémentaires et les dommages immatériels subis pendant le temps nécessaire pour recréer ou restaurer les données touchées. Et comme nos garanties s’appliquent dans le monde entier, vos données assurées sont aussi couvertes en cas de dommages survenus dans un établissement tiers, comme un centre informatique. 

Déni de service

La police proVision couvre les actes malveillants qui entraînent une défaillance de fonctionnement du matériel et des supports informatiques. Lorsqu’un réseau informatique est victime d’une attaque par déni de service, il peut être saturé par un envoi massif de données illégales qui le rendent indisponible. Le cas échéant, vous êtes couvert pour les dommages immatériels qui touchent l’établissement assuré ainsi que pour les frais engagés pour protéger temporairement l’équipement informatique contre une nouvelle cyberattaque. 

Nuage et autres services de données hors lieux

La police proVision couvre les pertes résultant d’une interruption des services de traitement des données, tels que les services d’infonuagique, d’accès Internet et de messagerie électronique – y compris la transmission de messages vocaux, de données ou de vidéos. Les garanties s’appliquent même en l’absence de dommages matériels. L’interruption peut être causée par un événement accidentel – déclenché par exemple par une cyberattaque – survenu aux installations du fournisseur de service. En cas de sinistre touchant des services d’infonuagique ou d’autres services de données hors lieux, y compris les transmissions par satellite, les dommages matériels et immatériels sont couverts dans le monde entier. 

Dommages consécutifs

La police proVision d’AFM couvre également les cyberattaques qui occasionnent des dommages matériels à des biens autres que des données, comme la machinerie ou le matériel informatique, sous réserve des exclusions du contrat d’assurance. La garantie s’applique aussi aux dommages immatériels consécutifs aux dommages matériels consécutifs. Ce type de sinistre peut notamment être causé par l'introduction d’un virus dans le système de commande d’une usine, qui entraîne la surchauffe de la machinerie et provoque une panne mécanique. 

Avenant Cyberrisques – Recouvrement optimal

AFM propose désormais l’avenant Cyberrisques – Recouvrement optimal qui vient compléter les garanties cyberrisques déjà incluses dans la police proVision. Cet avenant unique en son genre permet d’optimiser l’indemnisation à la suite d’un cybersinistre en donnant aux clients le choix des conditions d’application de leurs polices Cyberrisques et principale.