Se préparer, la clé pour limiter les dégâts d’eau

Un plan d’intervention efficace tient compte de la fréquence et de la gravité

Les fuites de liquide résultant de la rupture de tuyaux représentent une proportion appréciable (soit 42 % sur le plan de la fréquence) des pertes subies par les assurés d’AFM et de FM Global. La gravité des dommages est accrue lorsque ces fuites se produisent dans des installations dotées d’éléments de finition fragiles, comme les établissements de santé et d'enseignement, les bureaux, les hôtels, les immeubles résidentiels, les centres commerciaux et les magasins. Les établissements de santé et d'enseignement, qui renferment du matériel médical et de laboratoire de grande valeur, sont particulièrement vulnérables aux fuites de liquide. Heureusement, la majorité de ces sinistres peut être évitée grâce à un bon plan d’intervention en cas de fuites d'eau domestique.

Ce plan doit décrire les mesures à prendre avant, pendant et après un incident pour aider à atténuer les pertes. En voici quelques-unes.

  • Étiqueter et manœuvrer les robinets d’eau domestique, des systèmes CVCA et des réseaux de gicleurs.
  • Former le personnel aux mesures d’intervention.
  • Fournir les coordonnées du service de règlement de sinistre de l’assureur.
  • Conclure des ententes avec des fournisseurs et des entreprises auprès desquels se procurer des appareils de remplacement, des génératrices de secours des services de nettoyage pendant et/ou après une fuite.

Un plan d’intervention efficace doit tenir compte de la fréquence et de la gravité des fuites. La fréquence est fonction de l’âge des installations, de l'environnement, des conditions d'exploitation, de l’entretien et des antécédents. La gravité dépend de l'environnement, de la durée de la fuite et de la planification d'urgence. Un plan d’intervention efficace repose sur une bonne compréhension de ces facteurs. Par exemple, le facteur environnemental évalue la proximité d’appareils de grande valeur à des conduites transportant un liquide et le degré d’exposition au risque.

L’expérience d’un assuré

Les clients disposant d’un plan d’intervention efficace ont constaté une réduction de la fréquence et de la gravité des fuites. Au cours des dernières années, un de nos assurés, propriétaire de nombreux immeubles de grande hauteur, a vu une baisse de 75 % sur le plan de la fréquence et de 83 % sur le plan de gravité. Son programme reconnaît que la fréquence est fonction de l’âge et de l'entretien des installations tandis que la gravité dépend en grande partie de la planification d'urgence. L’assuré a remplacé les robinets défectueux, instauré un programme d’inspection et élaboré un plan post-incident décrivant les principales corrections à apporter aux installations.

Un plan d’intervention qui tient compte des facteurs qui influent sur la fréquence et la gravité contribue à prévenir la majorité des fuites de liquide. Les ingénieurs et ingénieures de comptes d’AFM peuvent aider les clients à préparer un plan d’intervention efficace, et les renseigner sur les ressources et formations mises à leur disposition pour atténuer ce risque. Parmi celles-ci :